Comment composer un plateau de fromage qui en jette ?

conseil pour composer plateau un plateau de fromage

Vous êtes un amateur de fromage ? Tant mieux, je pense que cet article va vous plaire, car moi aussi, je ne peux pas résister à un beau plateau de fromage.

Le choix et la présentation du fromage sont très importants, surtout si comme moi, vous êtes amateurs de bons fromages. C’est aussi la façon dont sera présenté votre plateau qui fera que vos convives saliveront devant !

 

quel fromage choisir pour son plateau de fromage

Crédit photo : Pixabay / corinnabarbara

Quels fromages choisir ?

Parmi plus de 1 600 variétés (fromages au lait cru), en France nous sommes plutôt bien montés niveau fromage ! Attention toutefois à privilégier les AOP et AOC gages (en majorité) de qualité, mais surtout les fromages au lait cru, représentatifs de notre terroir, contrairement à tout l’espace fromages industriels présentés au rayon fromage de nos supermarchés.

 

3 façons de composer votre plateau de fromage

Pour la composition de votre plat de fromage, à vous de choisir. C’est selon vos propres goûts et vos envies, ou encore selon celui des invités, si vous les connaissez assez bien pour connaître leur préférence en matière de fromage. Je vous propose 3 idées pour vous aider à composer votre plateau de fromage !

 

Le plateau selon le type de pâte

Pâte pressée, pâte molle, pâte persillée, tout cela vous parle ? Il s’agit des types de fromages selon leur procédé de fabrication qui leur donne une texture particulière, que l’on peut regrouper en famille. Il peut être intéressant de faire découvrir  à vos convives différentes textures sur un même plateau de fromage.

Variez les textures en proposant des fromages avec différents types de pâte.  Vous trouverez ainsi plusieurs grandes familles de fromages :

  • Fromage frais : faisselle ou fromage non affiné
  • Fromage à pâte persillée : Roquefort, bleu d’Auvergne, fourme d’Ambert, etc.
  • Fromage à pâte molle et croûte fleurie : Brillat-savarin, Camenbert, Chaource, Saint Félicien, etc.
  • Fromage à pâte molle et croûte lavée : Munster, Epoisse, Maroilles, Mont d’or, etc.
  • Fromage à pâte pressée cuite : Beaufort, Comté, Abondance, Appenzeller, etc.
  • Fromage à pâte pressée non cuite : Morbier, Cantal, Reblochon, Saint nectaire, Tomme, etc.

Pour faire plus simple, lors de votre achat, regardez simplement la texture du fromage !  Prenez par exemple un comté, un munster, un bleu, un fromage de chèvre et un camembert, vous aurez 4 fromages de 4 familles différentes.

 

Le plateau selon les régions

Si vous êtes assez chauvin, et/ou si vous disposez d’un grand nombre de fromageries dans votre région, vous pouvez aussi composer votre plateau avec uniquement des fromages de votre région. A ce moment,-là essayez de varier en faisant attention au type de pâte. Ou à l’opposer, composez votre plateau de fromage avec 5 ou 6 fromages mais de régions différentes. Après tout, la France est le pays du fromage, pourquoi ne pas le montrer à vos convives ?!

Quelque idées pour composer votre plateau :

  • Un plateau multi-régional : Saint Félicien, Comté, Roquefort, Ossau-Iraty, Chaource
  • Un plateau spécial Franche-Comté : Mont d’or, Cancoillotte, Bleu de Gex, Comté, Morbier
  • Un plateau spécial Normandie : Camembert, Livarot, le Crémeux du Mont Saint Michel, le crottin des alpines
  • Un plateau spécial Bourgogne : Chèvre charolais, Epoisse, Fromage de Cîteaux, Brillât-Savarin

 

Le plateau selon le type de lait

Une troisième piste de réflexion pour la composition de votre plateau de fromage, est de choisir vos fromages selon le lait ! Fromage au lait de vache, de brebis, de chèvre de bufflonne.

  • Formages au lait de vache (une grande majorité) : Abondance, Comté, Morbier, Bleu d’Auvergne, Boulette d’Avesnes, Brie, Gorgonzola, Livarot, Saint-marcelin, Tomme de Savoie
  • Fromages au lait de chèvre : Rocamadour, Selles-sur-cher, Picodon, Valençay, Mâconnais, production locale : chèvre frais, demi-sec ou sec
  • Fromage au lait de brebis : Brocciu, Roquefort, Tomme de brebis, Ossau-Iraty
  • Fromage au lait de bufflonne : Mozzarella, Burrata, Scarmoza

J’espère que ces 3 pistes de réflexion pour composer un plateau de fromage vous auront inspiré ! Vous pouvez tout aussi bien faire un mix des 3 méthodes 😉

 

Comprendre et choisir son fromage

Le fromage, un sujet parfois délicat. Le fromage est un met cher, qu’il faut savoir déguster et apprécier. Personnellement, j’en mange assez peu, mais quand je décide de me faire un bon plateau de fromage, je choisis précautionneusement les fromages.

  • On évite au maximum les fromages industriels
  • On se méfie des AOC, certaines AOC sont des fromages industriels (enfin des fromages artisanaux qui sont devenus industriels)
  • On privilégie le lait cru

En faisant ça, vous soutenez les petits producteurs qu travaillent dur face aux géants laitiers et vous participez à l’économie locale.

 

fromages fermiers

Crédit photo : Pixabay

Autour du plateau de fromage

Quels couteaux pour couper le fromage ?

Idéalement, il vous faut un couteau par type de fromage. En effet, les couteaux à fromage sont étudiés selon le type de fromage et vous permettront de découper plus facilement chaque fromage.

  • Le couteau recourbé à double pointe : Idéal pour les fromages à pâte molle et croûte fleurie.
  • Le couteau à lame large, dit « hachette » : Convient pour les fromages à pâte dure, comme le comté, le Beaufort, etc.
  • Le couteau ajouré : Il sera parfait pour les fromages à pâte molle non collante, tels que le Camembert.

 

Quel plateau pour servir le fromage ?

Il n’y a aucune importance sur ce point là. A vous de choisir ce qu’il vous plait le plus : ardoise, porcelaine, bois, etc. Choisissez-le assez grand pour disposer harmonieusement tous les fromages sans qu’ils se touchent.

 

comment accompagner son fromage

Crédit photo : Pixabay

Comment accompagner le fromage ?

Un plateau de fromage c’est beau, mais vous pouvez encore l’améliorer en l’accompagnement de fruits, gelées, etc. Sans oublier le pain et le vin ! Cette liste est non exhaustive, et bien sûr chacun ses goûts.

Le vin

C’est un choix difficile ! Certains préféreront le rouge à tout prix, d’autre le blanc. Quelques conseils trouvés sur le site d’hachette pour vous guider dans le choix de votre vin :

  • Vin rouge léger (type Bourgogne,beaujolais, Touraine) : pour les fromages à pâte molle et croûte fleurie
  • Vin blanc puissant (type Gewurztraminer) : pour les fromages à pâte molle à croûte lavée
  • Vin rouge puissant (type côte du Rhône ou Provence) : pour les fromages à pâte pressée non cuite
  • Vin doux (blanc ou rouge) : pour les fromages à pâte persillée
  • Vin blanc fruité ou sec : pour les fromages de chèvre
  • En bonus : pour les fromages du jura, un bon Savagnin ou un Vin Jaune !

 

Les fruits

Sous forme de fruits frais ou de confiture, n’ayez pas peur d’accompagner vos fromages d’une touche sucrée ! L’abricot, la figue, la poire, le raisin se marient bien avec des fromages de caractère, comme le Bleu et le Camembert.

 

Les fruits secs

Les fruits secs accompagnent généralement les fromages à pâte persillée : amandes, noisettes, noix, pignons.

 

L’huile d’olive

Versez un filet d’huile d’olive (une bonne huile d’olive) sur votre fromage de chèvre avant de le déguster, c’est un pur délice !

 

 

Dernière astuce

Pour découvrir toutes saveurs du fromages, pensez à préparer votre plateau de fromage au moins 1/2 heure avant de le servir. Laissez-le à température ambiante pour que les fromages « se réchauffent ».

 

Se documenter :

Laura

Fille de restaurateurs, mes parents ont su me donner le goût des bonnes choses, peut-être un peu trop ! Je partage avec vous mes recettes coup de cœurs, du quotidien ou d'une occasion particuliére...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.